Le mot de Monsieur le Maire, suite à l’attentat de la Ville de TREBES.

Le mot de Monsieur le Maire, suite à l’attentat de la Ville de TREBES.

Après l’attentat odieux et lâche qui a endeuillé la ville de Trèbes et notre pays, je proposerai le 5 avril en conseil municipal que la rue créée dans le lotissement communal porte le nom du lieutenant colonel de gendarmerie qui a donné sa vie pour protéger les otages et à l’instar des résitants contre le nazisme s’est sacrifié pour notre liberté.

je souhaite ainsi que dans notre ville soit perpétuée la mémoire de ce héros dans ce combat contre l’intégrisme et le fascisme religieux et pour la liberté de penser.

 les drapeaux français et européen seront mis en berne dès ce jour sur le parvis de la mairie.

                                                                                                                                                                                                                                                                                              LE MAIRE, M. Bernard AURIOL.